HISTORIQUE DE LA SOCIÉTÉ

Wayna Pitch est une société de distribution de longs métrages de fiction, née d'une envie de cinéma, d'innovation et de créativité. C'est en réalisant son premier film Midnight Globe que Jonathan Musset découvre le monde de la distribution et décide de créer sa société en 2011. 

LA LIGNE ÉDITORIALE

Wayna Pitch défend un cinéma d'auteur innovant, principalement pour les jeunes, avec des univers créatifs et marquants. Grâce au numérique, les jeunes réalisateurs ont la possibilité de parler de leur époque, de leur génération, avec une fraîcheur qui conduit parfois à mélanger les genres et explorer de nouvelles formes scénaristiques. La volonté de Wayna Pitch est de montrer des films novateurs de réalisateurs et réalisatrices aux histoires singulières. Notre ligne éditoriale est principalement composée de premiers films. 

INNOVATION

Nous sommes en veille permanente, pour anticiper et comprendre les évolutions technologiques à toutes les étapes du processus de création et de diffusion des films. Dans le passé, cela nous a permis de comprendre très tôt l'intérêt d'utiliser des tablettes sur les tournages, ou encore de maîtriser l'utilisation des oeuvres libres dans un contexte commercial. Nous voulons expérimenter des nouvelles façons de fabriquer les films en intégrant la stratégie de distribution à la production et au processus artistique. Nous pensons que le marketing du cinéma de demain devra être écrit avec des auteurs pour susciter un réel intérêt, notamment sur les réseaux sociaux. Nos travaux nous mènent parfois à l'accompagnement et la conception d'applications mobiles à destination des professionnels et des spectateurs. Nous proposons également des ateliers sur l'utilisation des logiciels libres dans le cinéma, de l'écriture de scénario à la sortie des films en salle.

CINÉMA ÉQUITABLE

Wayna Pitch est également à l'initiative du label Cinéma Équitable qui met en lumière des films de qualité, produits avec des moyens limités, dont l'histoire aborde un sujet pour lequel, dans la vie réelle, des associations se battent au jour le jour. Tous les distributeurs peuvent utiliser le label Cinéma Équitable pour un film, de façon indépendante. Pour associer ses spectateurs à sa démarche de Cinéma Équitable, le distributeur s'engage à reverser 50% de sa part sur le bénéfice d'exploitation engendré par le film à des associations ayant un lien direct avec l'histoire.

QUI SOMMES-NOUS